*** KERGUELEN ***

*** KERGUELEN ***

Enigme 154 – Droite ou gauche : la place du pilote à bord…

 

 

 

 

 

Réponse… Enigme 154 – Droite ou gauche : la place du pilote à bord…

 

 

     Sur les avions, la position du pilote dans l'appareil s'est imposée de façon quasi naturelle.

En effet, dans la population mondiale 85 % des personnes sont des droitiers. Il est donc normal à la conception d'un appareil quelconque de laisser le champ libre à une personne « vers sa droite » pour une manipulation aisée des accessoires de pilotage. Tout naturellement quand on doit placer deux personnes côte à côte, c'est le cas d'un équipage de conduite d'un gros appareil, il faut que les deux pilotes aient un accès aisé à toutes les commandes de vol dites "secondaires". Il y en a tant à bord des gros avions qu'il ne restait plus qu'un seul choix possible pour cela c'était de mettre le pilote principal à gauche. L'accès aux équipements électroniques, se faisant alors vers la droite, pour que ceux-ci restent accessibles au second pilote. Sur les avions, toutes les commandes principales de vol, sont en double, aux deux postes de conduite. Mais certaines ne peuvent pas l'être pour des raisons évidentes de sécurité (commandes moteurs, trains, volets, becs, compensateurs, aérofreins, pilote automatique…/…), elles sont donc regroupées au centre du poste de pilotage.

 

 

     Quant aux hélicoptères, eh bien à leur conception, on a placé le pilote aussi à gauche pour faire comme sur les avions. Mais là les choses ne se sont pas passées de la même manière…

Explications, un peu plus techniques…

 

Sur un avion, on peut facilement lâcher les commandes de vol, cela ne pose pas de problème majeur.

Sur un hélico, ce n'est plus du tout le cas.

En effet un hélico se pilote en permanence avec les deux mains "bien occupées". La main droite tient le manche cyclique qui agit sur le plan de rotation rotor et la main gauche tient un tube latéral qui lui, agit sur le pas général du rotor et en plus sur la puissance moteur (par une rotation de sa poignée en extrémité). En plus de tout cela, les pieds tiennent les palonniers qui, eux, agissent sur le pas du rotor arrière (l'anti-couple) pour la direction. En prime vous avez un casque Radio sur les oreilles et vos yeux sont pris pour zyeuter au-dehors. Autrement dit tous vos sens et accessoires préhenseurs sont pris et bien occupés ! Chez un pilote hélico, le tableau est full complet.

Au début de ma formation hélico, je me demandais même vraiment, comment pouvait-on piloter ces engins, de façon « décontractée »… Mais on y arrive quand même, l'expérience aidant.

 

Pour en revenir au pilotage de ces hélicos, les commandes au début ont été placées comme pour les avions : place pilote à gauche. Mais là, on s'est vite aperçu que le pilote, ne pouvant jamais lâcher le cyclique (tenu en main droite) avait comme seule possibilité de lâcher le tube de pas général ( et de puissance) situé à gauche. Par conséquent d'avoir sa seule main gauche de libre. Des "frictions" sont prévues sur ce tube pour bloquer les positions du pas et de la puissance affichée. Le pilote se retrouve donc avec sa seule main gauche de disponible. Mais les appareils de navigation étant situés sur la console centrale (pour ne pas être doublés), l'accès y était difficile (Radio, Altis, Gyros compas, VOR, Autopilot, transpondeur, etc…). On en revient donc au problème de la place du pilote, à savoir qu'il vaudrait mieux placer celui-ci à droite. Ainsi, il serait plus libre pour faire « des manipulations », d'appareils au centre avec sa main gauche, donc du côté gauche… Conclusion : après ces premiers essais balbutiant du pilotage des hélicos à gauche, on a conçu les hélicoptères avec la place du pilote principal définie désormais à droite, ce qui est l'inverse des avions.

 

 

Conclusion :

 

     La place du captain à bord est dû aux nécessités techniques de pilotage de ces appareils, uniquement. Cela demande des manipulations sur la console centrale et une attention plus soutenue sur les voilures tournantes.

Ainsi, les hélicos se pilotent donc en place droite et les avions en place gauche. 

 

 

 

NB : Tous les appareils, avions comme hélicoptères, possèdent tous des doubles commandes (place droite et place gauche). Le pilote instructeur, s'il est présent à bord, sera donc à droite sur un avion et à gauche sur un hélico. CQFD.

 

 

Retourner au site principal - page jeux et énigmes...

 

 




04/08/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres