*** KERGUELEN ***

*** KERGUELEN ***

Enigme 164 – Et toute la ville de Moscou brûla…

 

 

 

 

Réponse… Enigme 164 – Et toute la ville de Moscou brûla…

 

 

 

Eh bien plusieurs évènements vont faire en sorte que toute la ville va s'embraser…

 

En premier, les habitants avaient fuit précipitamment leurs maisons. Or dans chacune d'elle il y avait un foyer d'allumé, c'était le début de l'hiver. Donc une première source possible d'incendie, furent les maisons elles-mêmes, abandonnées, par leurs habitants pris de panique devant l'arrivée de l'ennemi : les Français !

Mais ce n'est pas la raison principale.

 

En second donc, le gouverneur Rostoptchine fit libérer les prisonniers ce jour-là, pour que ceux-ci ne soient pas pris en otages par les Français. Ils avaient ainsi une chance de recouvrer la liberté sans être tués dans leurs cachots. Mais eux, aussitôt dehors, mirent le feu à plusieurs écuries afin de disperser les chevaux et de protéger ainsi leur fuite car bien sûr, ces taulards n'étaient pas vraiment "appréciés ni attendus" par la population…

 

Enfin, et c'est sûrement la raison principale de cette catastrophe, le gouverneur pris une mesure incroyable dans la même journée, mesure qui paracheva le drame de la nuit…

Pour empêcher l'ennemi (les Français) de trouver de l'eau et donc de pouvoir se ravitailler (le besoin était énorme pour les hommes comme pour les chevaux),  Fiodor Rostoptchine fit démonter toutes les pompes à eau et bornes de secours incendie de la ville de Moscou. Ainsi, il était sûr d'arrêter les Français dans leur avance par ce manque crucial d'eau potable. Ce qu'il n'avait pas prévu, en revanche, c'est qu'en cas de départ de feu, rien ne pourrait plus alors arrêter un désastre incendiaire d'envergure dans sa ville.

Et c'est bien ce qui se passa, initié au tout début par les taulards en fuite, les foyers des maisons abandonnées puis l'impossibilité totale de trouver de l'eau … 

...et tout Moscou brûla !

 

 

 

Conclusion…

 

     Ni les habitants, ni les Français ne sont vraiment les initiateurs de la destruction totale de la ville par le feu mais les décisions du Gouverneur, qui s'enchaînèrent à un point tel, que tout fut détruit par les flammes. Les biens des Moscovites furent anéantis tout comme l'armée de Napoléon qui s'enlisa peu après, dans un hiver sibérien ! Plus de cent mille de ses grognards y succombèrent.

 

Au final, le seul incendie dont on est certain sur son origine, c'est la maison de campagne du gouverneur Rostoptchine qui la brûla lui-même en y mettant le feu « afin de ne pas être utile à l'ennemi » !

 

Ce fut un désastre total, tant pour les Russes que les Français !

 

« L'être humain naît bon et généreux mais la société le déprave et le rend misérable », nous dit Jean Jacques Rousseau. Et le philosophe, tout comme le poète, …a toujours raison.

 

 


 

Retourner au site principal - page jeux et énigmes...

 

 





25/10/2013
0 Poster un commentaire

Inscrivez-vous au blog

Soyez prévenu par email des prochaines mises à jour

Rejoignez les 4 autres membres